The Culturespaces sites
Musées et centres d’art
Monuments historiques
CENTRES D’ART NUMÉRIQUES

Villa et Jardins Ephrussi de Rothschild

SAINT-JEAN-CAP-FERRAT

Beatrice discovers Cap Ferrat

Béatrice's father died in 1905 and the Baroness inherited his immense fortune. That same year, she decided to construct her dream home in Cap Ferrat. When she first discovered this plot of land, she was immediately seduced by the beauty of the surroundings. However at the time, the site was rather inaccessible—it was little more than a barren rocky area traversed by a mule track. When she learned of the sale of the terrain and that the Belgian King, Léopold II, was also interested in it, she purchased it without hesitation.

English

Maurice and Béatrice divorce

Worried about the future, the Rothschild family decided to bring Maurice to court in order to file for a divorce. They won the case and in June 1904, after 21 years of marriage, the divorce of Béatrice de Rothschild and Maurice Ephrussi was officially pronounced. Béatrice then turned her attention to one of her great passions: collecting art. Béatrice had inherited her keen eye and her taste for beautiful objects from her family, renowned for the remarkable collections built up by several of her relatives over the years.

English

The birth of Béatrice de Rothschild

Béatrice was the daughter of the baron, Alphonse de Rothschild, a banker and renowned art collector. At the age of 19, she married Maurice Ephrussi, a Parisian banker of Russian origin, 15 years her senior, and a friend of her parents. The marriage quickly turned sour for Béatrice. She contracted a serious illness from Maurice, which prevented her from having children. Maurice was a gambler and in 1904, his debts totalled over 12 million gold francs, the equivalent of 30 million euros today.

English

Culturespaces devient délégataire

L’Académie des Beaux-Arts confie la gestion du site à Culturespaces qui réaménage les jardins, revenant au plan originel conçu par Louis Marchand et restaure l’intérieur de la villa. Plusieurs animations, dont la Fête des Roses et des Plantes mettant à l’honneur les jardins de la villa, sont mises en place.

French

Un hiver rigoureux

Cette année est marquée par un hiver particulièrement rigoureux qui interrompt les quelques décennies fastueuses que les jardins de la villa avait à nouveau connue après la guerre. Plus exposé au vent froid que les autres jardins du Cap, le domaine perd beaucoup de grands et beaux arbres et presque la totalité du jardin mexicain.

French

Après la Seconde Guerre Mondiale

Avec la guerre, le Cap-Ferrat s’est vidé de ses habitants et a été miné. La Villa est restée sans surveillance et les jardins abandonnés pendant 2 ans. De retour à la Villa à la fin de la guerre, Louis Marchand se remet à la tâche dans des jardins très abîmés et leur redonne rapidement l'éclat d'avant-guerre. Le bâtiment est également restauré, et la couleur des façades est même redéfinie : de l’ocre-jaune, la villa passe au rouge-rose, lui donnant son caractère vénitien.

French

Décès de Béatrice Ephrussi de Rothschild

Atteinte de tuberculose, Béatrice se retire à Davos en Suisse où elle s’éteint. Une de ses parentes dira qu’elle « était encore belle, avec le halo neigeux de ses cheveux entourant la pâleur de mort de son visage ». 

La même année, l’architecte paysagiste Louis Marchand est chargé d’imaginer et de concevoir les jardins thématiques. Jardin espagnol, florentin, japonais, mexicain…, cette grande variété aurait certainement séduit la première occupante des lieux. Il remet également les bassins en eaux et restaure les jardins à la française.

French

Béatrice débute l’aménagement des jardins

Lorsque la baronne s’installe à la Villa, les quatre hectares du jardin ne sont pas totalement paysagés : elle privilégie l’aménagement des espaces visibles depuis la maison, c’est à dire le jardin à la française. 

Pour concevoir ses jardins, elle ne lésine pas sur la méthode. Elle créée un véritable décor mobile et vivant : il faut imaginer ses employés dissimulés dans des pyramides de carton vert représentant les cyprès ou manœuvrant de longues bandes de tissus argentées, gris ou vert pour figurer les pièces d’eau, les allées ou les plates-bandes…

French

La baronne s’installe à la Villa

Béatrice prend ses quartiers d’hiver à la villa et y vient régulièrement pendant une dizaine d’années durant lesquelles elle partage son temps entre Paris, Monaco et Deauville.

La Baronne Ephrussi de Rothschild fait de sa villa une demeure de collectionneur où porcelaines, tableaux de maître et mobilier se côtoient. Elle meuble sa villa dans le plus parfait style Rothschild, c'est-à-dire avec le meilleur de chaque époque, même si l’harmonie n’est pas toujours évidente !

French

Pages