L'extérieur de la villa

La façade nord

Évocatrice des palais italiens, cette façade se compose de quatre parties : à l’extrême gauche, une tour d’escalier très ajourée affichant une facture fantaisiste ; à l’extrême droite, une aile basse au portique inspiré de la Renaissance italienne ; au centre, un porche d’entrée d’inspiration gothique flamboyant et un escalier intérieur en saillie traité dans le style de la Renaissance florentine.

Dans la cour prennent place un puit vénitien en marbre de Vérone au curieux fer forgé ainsi qu’un fond de végétation agrémenté de bas-reliefs provenant de cloîtres catalans et d’une fontaine dans laquelle est placée une Vénus accroupie semblant sortir d’un bain.  

La façade sud 

Plus que les autres façades, elle a été conçue en fonction du recul et des points de vue. Elle est donc d’une échelle plus grande et exceptionnellement symétrique. C’est également la plus riche en références : les écoles florentine et vénitienne fournissent tous les modèles. Par exemple, les encadrements de baies et les pilastres forment un réseau géométrique rigoureux, reproduisant fidèlement ceux de certaines églises vénitiennes. De plus, les mêmes marbres sont utilisés : rouge de Vérone, blanc de Carrare, gris clair. Des moulages et photographies fournis par des artisans italiens ont permis ces reproductions très fidèles. Ces citations prennent donc place dans une composition moderne au prix de quelques adaptations.